Le Noël et le Nouvel An orthodoxes au Kazakhstan

Au Kazakhstan, Noël est célébré par les Russes orthodoxes le 7 janvier, jour devenu officiellement férié depuis fin 2007-début 2008. Pendant cette journée spéciale, les familles en profitent pour se rassembler et aller à l’église. Certains jeûnent le 6 janvier, les plus courageux 40 jours avant Noël.
Ce n’était pas le cas durant la période soviétique, 75 années marquées par l’interdiction des célébrations religieuses et excluant toute expression des croyances respectives de chacun.
De nos jours, le christianisme, principalement orthodoxe, est avec l’islam la religion majoritaire du pays. Les églises orthodoxes peuvent librement organiser des concerts de Noël où l'on chante des chansons et où l’on célèbre la naissance du Christ.
Contrairement à Noël, le Nouvel An orthodoxe au Kazakhstan est célébré depuis le milieu du XIXème siècle quand les migrants russes se sont installés dans le pays.
Traditionnellement, la célébration du Nouvel An commence la nuit du 31 décembre. Les villes et les villages accueillent les marchés à ciel ouverts et l’arrivée du Nouvel An est célébré par un feu d’artifice.
Les kazakhs respectent aussi la tradition du sapin de Noël décoré dans tous les foyers. La capitale Astana est décorée pour les fêtes du Nouvel An avec plus de 50 sapins de Noël. Pendant les festivités, l’Ayaz Ata, le Père Noel kazakh, est accompagné de Blanche Neige, un personnage de la fête. Portant un manteau bleu, argenté ou rouge avec des ornements, une barbe longue et un bâton à la main, l’Ayaz Ata offre aux enfants des cadeaux cachés derrière son dos.
Les gens se rendent dans la rue avec des lumières, des branches, des couronnes vert fluo et des flocons de neige géants. Les boulevards principaux sont ornés d’arcs de Noël lumineux portant des cadeaux stylisés et le Père Noël sur son traîneau tiré par de beaux chevaux. Les familles se réunissent autour d’une table remplie de plats traditionnels en se remémorant l’année qui vient de s’écouler et en célébrant l’arrivée de la nouvelle. A minuit, quand l’horloge sonne, tout le monde se félicite et échange des vœux de prospérité et de bonheur.

© 2018 route-de-la-soie.com | Tous droits résérvés

Go to desktop version