Altyn Emel, Kazakhstan

La population du Kazakhstan est aussi contrastée que la nature et les paysages de ce pays : le massif du Tian Shan qui s’étend dans le sud-est, des chaînes de petites montagnes et de hauts plateaux dans le Nord-Ouest, des plaines dans le nord-est ainsi que des déserts et semi-déserts dispersés dans le Sud du pays. Il y a une multitude d’excursions qui permettent d’explorer la nature unique du Kazakhstan. Vous pouvez admirer la flore et la faune magnifiques de cette région fascinante. Ici vivent des aigles, des ours bruns et des léopards des neiges. Près de 600 espèces de plantes poussent dans le pays. Plus de 600 types d’entre elles ne vivent qu’en territoire kazakhe.

altynemel

La nature est composée de forêts vertes immenses et de montagnes qui se reflètent dans les eaux claires des lacs du pays. La chasse, la pêche et le rafting dans la nature sauvage vous attendent si vous cherchez de l’aventure. Vous pouvez même accompagner des chasseurs à la chasse traditionnelle et porter leur casque ou leur veste.

Près de 45% du pays est composé de déserts et près de 30% de rochers. Seul 10% du territoire sont des forêts et des prairies et 5% des terres sont non cultivables. Marchez à travers les plaines herbeuses et si vous êtes chanceux, vous apercevrez un troupeau de chevaux sauvages.

Le Kazakhstan est très fier de ses treize parcs nationaux et 15 réserves naturelles. Les parcs nationaux sont situés dans le Sud du pays, dans la région d’Almaty. Il s’agit d’Altyn-Emel, Bayanaul, Buiratau, Burabay, Charyn, Ile-Alatau, Karkaraly, Katon-Karagay, Kokshetau, les lacs Kolsay, Sayram-Ugam, Zhongar-Alatau. Un des parcs nationaux les plus célèbres est celui d’Altyn-Emel situé dans le Sud-Est du Kazakhstan et qui protège 4596 km2 de terres sèches et montagneuses. Il a été fondé en 1996.

Les rivières des forêts couvrent près de 20 km2 de la totalité de la superficie. Dans le sud de ce parc national se trouve le réservoir de Kapchagay. Ce lac stocke la demande d’eau d’Almaty et c’est le second plus grand réservoir après Bukhtarma. Dans le sud-ouest, Altyn-Emel renferme les contreforts de Zhongar-Alatau, la plus haute chaîne de montagnes à la frontière entre le Kazakhstan et la Chine.

L’objectif principal du Parc National est la préservation du complexe naturel et unique des monuments archéologiques, historiques et culturels, la conservation des espèces animales et végétales rares et en danger, de même que le développement de l’écotourisme. Au total, le parc (y compris la zone tampon) mesure 520 200 ha. Près de 1800 espèces de plantes y poussent, dont 21 espèces listées dans le Livre Rouge du Kazakhstan et 60 espèces endémiques. Le parc est la maison de 70 mammifères tels que des gazelles, semi-moineaux turkmènes, des Argalis (immenses moutons sauvages) et des bouquetins sibériens. Ici on peut même trouver des chevaux primitifs, Przewalski, qui y ont été introduits en 2003. Près de 56 espèces d’animaux de ce parc sont listées dans le Livre Rouge du Kazakhstan. Le climat du parc est fortement continental. Sur le territoire de ce parc national se trouvent plusieurs attractions telles que les «Dunes de sable chantantes», les Montagnes Aktau et Katutau et le tumulus de Besshatyr.

Un guide local expérimenté accompagnera les voyageurs durant le voyage étant donnée l’assistance professionnelle nécessaire dans cette forêt. Les «Dunes de sable chantantes» apparaîtront soudainement dans la steppe et donneront des vibrations sonores grâce aux mouvements du sable.

Le Parc National d’Altyn-Emel est un lieu formidable pour les marcheurs et les amoureux de la nature qui veulent passer leurs vacances à la frontière loin de l’agitation mondaine. Le Parc National offre des hébergements confortables à l’abri, sous des toits, de même que des tentes installées en plein air.

© 2018 route-de-la-soie.com | Tous droits résérvés

Go to desktop version