Samarcande, Ouzbékistan

Au sud-est de l'Ouzbékistan, dans la pittoresque vallée de la rivière Zarafshan, s'étend la ville de Samarcande, entourée des montagnes du Pamir-Alaï. Carrefour des cultures du monde entier, au croisement des routes commerciales reliant l’Orient et l’Occident, Samarcande concentre les vestiges des anciennes civilisations aujourd’hui éteintes.

Ses origines remontent au VIe siècle avant J. C. Appelée Afrasiab, elle fut la capitale de Sogdiane dans l’empire Achéménide puis dans celui d’Alexandre le Grand et devint rapidement un axe majeur sur la Route de la Soie à partir du IIe siècle après J. C. Dévastée par les troupes mongoles au XIIIe siècle, elle fut reconstruite sous le règne de Tamerlan qui la désigna capitale de son empire. Sa prospérité dura tout au long du XVe siècle. C’est de cette période que datent les principaux monuments encore visibles de nos jours.

Actuellement, Samarcande compte plus de 300 monuments anciens dont les principaux sont la nécropole Shah-i-Zinda, magnifique sérié de mosquées, médersas et mausolées des XIe-XIXe siècles, la mosquée d’Hazrat-Hizr, les ensembles de Bibi-Khanym et du Régistan, et bien d’autres trésors à découvrir. Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, Samarcande est une ville merveilleuse dont la beauté et la richesse sont dépeintes par les poètes et philosophes comme «Miroir du monde», «Jardin de l'âme», «Perle de l'Orient» ou encore «Visage de la Terre».

samarcande

© 2017 route-de-la-soie.com | Tous droits résérvés

Go to desktop version