Son-Koul, Kirghizistan

En route pour le Kirghizistan à la découverte de ce pays magnifique situé sur la rive gauche du lac Naryn (2037 mètres au-dessus du niveau de la mer) au centre du Tian Shan. Naryn est une capitale régionale dont la construction de sa forteresse sur une route commerciale remonte à 1868-69. Elle fut déclarée ville en 1927. Depuis son emplacement, toutes les routes mènent en été comme en hiver aux pâturages de la chaîne montagneuse (la Vallée de Kochok, Arpa et Song Kol). On peut facilement atteindre Naryn en voiture depuis Bichkek. A partir des montagnes du sud-ouest du Tian Shan, vous roulerez à travers la vallée Chu jusqu’à Issyk-Koul et le long du lac de Naryn.

son-kul

Au nord de la province de Naryn, à une altitude de 3048 mètres au-dessus du niveau de la mer, s’ouvre une vue saisissante sur le Song Kol, l’immense lac de montagne et une réserve alpine d’eau fraîche d’Asie Centrale. Un lieu idéal où vous pouvez trouver une paix profonde. C’est le deuxième plus grand lac du Kirghizistan après celui d’Issyk-Koul qui est une destination potentielle pour l’éco-tourisme. La météo peut y être très imprévisible quelle que soit la saison, mais vous pouvez tout de même profiter soit de la nage soit de la marche. En hiver cependant, le lac gèle. La partie nord du lac est entourée par la chaîne montagneuse du Song Kol et la partie sud par le Moldo Too. Des pâturages vierges et une nature impressionnante circonscrivent le lac.

Le paysage autour du lac Son Kol est assez attractif. Chaque année en été, un campement de yourtes s’y installe. Vous pouvez ainsi goûter la cuisine kirghize tout en admirant la belle nature alentour. Les amoureux de la randonnée seront également comblés. Un itinéraire commence généralement depuis le Col de Sary-Bel à une altitude de 3650 mètres, qui est le plus haut point. Plus loin, le parcours continue à travers deux canyons jusqu’à la vallée de Naryn. La randonnée pimentera à elle seule votre voyage. Les nomades rendent visite aux hôtes des régions voisines et les invitent à prendre un verre de lait de jument. Ils les font découvrir leur mode de vie quotidien sous un ciel paisible. La meilleure saison pour voyager est l’été lorsque de nombreux troupeaux viennent paître les champs luxuriants autour du lac.

L’Issyk-Koul est un autre lac du Kirghizistan. Avec ses 6236 km² il est le plus grand lac de montagne au monde et le plus grand d’Asie. Il se situe dans les montagnes du Tian Shan dans la région du même nom. Il est considéré comme le «cœur du Tian Shan». Ses habitants l’appellent la «mer du Kirghizistan». Son nom signifie «lac chaud» en raison du fait qu’il ne gèle jamais en hiver. Il existe plusieurs belles citations à son sujet. Le poète national Tchinguiz Aïtmatov, fasciné par sa beauté, s’en inspira pour écrire. Il disait que «l’Issyk-Koul était le lieu où le ciel et l’eau se touchaient».

Les sommets des montagnes sont toujours enneigés. Il y a 118 rivières qui s’écoulent dans l’Issyk-Koul. Le lac est également source de nombreuses légendes kirghizes. L’une d’elles raconte que la ville engloutie de «Lesh», connue sous le nom de «Larmes du Léopard des Neiges», a donné du sel au lac. La vallée d’Issy-Koul fut habitée pendant des millénaires. Grâce aux fouilles, les restes d’une vieille cité de 2500 ans furent retrouvés aux abords du lac, de même que des armes, de la monnaie et des marmites en bronze. Le paysage actuel unique et intouchable du lac et de ses alentours ont été déclarés «Réserve Biosphère». Un grand nombre de moutons et de bouquetins y vivent. On peut également trouver des animaux sauvages tels que les léopards des neiges, le renard du Turkestan et le cerf du Tian Shan.

© 2018 route-de-la-soie.com | Tous droits résérvés

Go to desktop version