Yazd, Iran

Yazd est la capitale de la province du même nom, située sur le plateau central iranien, entre le désert du Dasht-e Kavir au Nord et celui du Dash-e Lut au Sud. Entourée de lacs salés, Yazd est selon l’UNESCO l’une des plus vieilles villes du monde après Ur en Mésopotamie. Connue vers 3 000 ans av. J. C. sous le nom de «Yasatis» ou «Issatis», Yazd a bénéficié au cours de son histoire des avantages que lui confère sa situation géographique. Relativement isolée aux confins du plateau iranien, la ville a en effet pu échapper aux destructions des grandes invasions mongoles et arabes et développer une culture et un style architectural particulier adapté aux conditions climatiques extrêmes. Bâtie en grande partie d’argile, Yazd est considérée comme le centre du culte zoroastrien avec sa Tour du Silence, le temple d’Ateshkadé (Temple de feu) et la forteresse des Lions. Le temple zoroastrien contenait un feu traditionnel qui a été maintenu allumé par des prêtres sans interruption pendant plus de 1100 années. Aujourd’hui encore, une petite communauté zoroastrienne est toujours présente à Yazd.

Réputée pour sa soie, dont Marco Polo vante la production lors de son passage en 1272, cette ancienne ville caravanière a fondé jusqu’au XVIIe s. sa prospérité sur son commerce et est devenue rapidement une ville d’accueil des caravanes, des voyageurs et des négociants en même temps qu’un lieu de refuge pour de nombreux artistes, intellectuels et scientifiques qui ont fui leurs villes ravagées par l’invasion de Genghis Khan (1162-1227) vers 1200.

En visitant Yazd vous constaterez que la ville a conservé toute sa culture et son architecture traditionnelle qui lui confère un charme particulier et peu familier. Parmi les curiosités à découvrir, la mosquée Jame du XIVe siècle avec ses minarets les plus hauts du pays constitue un avant-goût de votre voyage à travers le temps…

yazd

© 2017 route-de-la-soie.com | Tous droits résérvés

Go to desktop version