Arménie : un pays d’une richesse culturelle incomparable

Chers voyageurs, bienvenue dans l’un des plus anciens pays du monde !

Je vous donne ci-dessous 10 raisons pour lesquelles le voyage en Arménie est INDISPENSABLE.

Alors, on y va !

1. Le Christianisme

L’Arménie est le premier pays du monde à adopter le christianisme comme religion d’Etat en 301. Cette religion a été introduite en Arménie par deux apôtres, Barthélémy et Thaddée. Ils sont connus comme les premiers illuminateurs de l’Arménie.

Visitez les monastères et les églises répandus abondamment à travers tout le pays, témoins silencieux de la foi chrétienne.


2. La langue arménienne

L’alphabet arménien compte 39 lettres et appartient à la famille des langues indo-européennes. Il a été créé en 405 par Messrope Machtots. La langue écrite arménienne, appelée ‘’grabar’’ est restée la langue littéraire jusqu’au 19e siècle. La Bible a été le premier texte à être traduit en grabar. La langue parlée s’est développée indépendamment de la langue écrite. Beaucoup de dialectes ont apparu quand les communautés arméniennes se sont séparées par la géographie et la politique et, aujourd’hui, ils ne sont pas toujours intelligibles.

Dites ‘’barev dzez’’ (bonjour en arménien) et les Arméniens vont vous adorer !


3. La musique arménienne

La musique arménienne est aussi ancienne que sa civilisation. Il existe beaucoup de chants folkloriques, nationaux parsemés de nos jours de notes occidentales. Parmi les compositeurs célèbres dans le monde entier vous pouvez facilement reconnaître Komitas, Djivan Gasparian, Aram Khatchatourian, Levon Malkhassian, Arno Babadjanian.

Ecoutez la célèbre chanson de Roubène Hakhverdian, "Mer siro achoune" (L’automne de notre amour)


4. La danse arménienne

La danse arménienne est un élément important de sa culture. Ce qui définit la danse arménienne est son caractère en groupe. Pendant les mariages ou les fêtes on peut voir les hommes et les femmes, épaule contre épaule ou se tenant par le petit doigt, brandissant un mouchoir dans l’air, qui dansent sous des sons de la musique nationale.

Ayez l’opportunité de participer à la master class de la danse arménienne et danser à l’arménienne.


5. Les khatchkars

Le khatchkar est une forme d’art authentiquement arménien. Le mot khatchkar est composé de deux mots arméniens qui signifient ‘’croix’’ et ‘’pierre’’. Les khatchkars remontent au 9e siècle et atteignent leur apogée en 13e siècle. En 2010, le khatchkar est inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco.

Portez un morceau de l’Arménie en forme de khatchkar que vous trouverez dans le marché aux puces ‘’Vernissage’’ ou dans les magasins de souvenirs.


6. Les échecs

Les échecs sont considérés comme sport national en Arménie. Ils ont plus de mille ans d’histoire. On dit qu’ils ont introduits en Arménie sous la domination arabe aux 8e et 9e siècles. Mais ce n’est que dans les années 1930 que des clubs et des championnats ont apparu à Erevan et à travers toute l’Arménie. Les grands noms dans le domaine d’échecs sont ceux de Tigrane Pétrossian, Garry Kasparov, Levon Aronian.

Si vous êtes amateur d’échecs et voulez tester vos connaissances, un grand échiquier vous attend à Erevan, sur la place Charles Aznavour.


7. La broderie arménienne

Le travail en dentelle était très pratiqué en Arménie pendant des siècles par toutes les couches de la société. S’occuper de la broderie était l’option la plus adaptée pour les femmes qui vivaient dans les hauts plateaux arméniens et, de sorte, voulait remplir de chaleur les heures du froid hivernal. Les traditions de la broderie sont encore transmises dans certaines familles de génération en génération et même parfois enseignées dans les écoles.

Trouvez des foulards ou des nappes brodées aux motifs nationaux dans le marché ‘’Vernissage’’.


8. L’architecture

L’architecture arménienne se manifeste par la richesse des monastères, d’églises et de chapelles sur tout son territoire. Bien que l’architecture arménienne se soit développée au fil des siècles, mais la période païenne a été productive aussi. Aujourd’hui, il en reste peu d’exemplaires dont on peut citer le temple païen de Garni. L’architecture arménienne connaît un renouveau au 20e siècle avec l’apparition du style néo-arménien.

Prenez du temps et visitez les ‘’merveilles religieuses’’ de la Terre biblique.


9. La cuisine arménienne

La cuisine arménienne est aussi ancienne que son histoire. Elle va vous présenter un large éventail de spécialités délicieuses allant des entrées à des plats principaux et des desserts. Le pain traditionnel arménien, le lavache occupe une place primordiale dans la cuisine arménienne et, en plus, il est inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco.

Préparez le lavache arménien de vos propres mains et savourez-le.


10. La tapisserie

L’art de tapisserie était assez développé en Arménie et c’étaient surtout les femmes qui s’en occupaient mais parfois toute la famille se prenait au travail ! Le tapis arménien le plus ancien date du 13e siècle. Ils ornaient les murs et les sols des maisons de presque chaque Arménien. Aujourd’hui, ils sont utilisés comme des décors dans les cafés ou restaurants traditionnels.

Admirez les magnifiques tapis arméniens en visitant le musée de tapis Méguerian et en apportez un pour votre maison.

Si vous êtes intéressés à en savoir plus sur l’Arménie, cliquez ici.

Visitez les 10 lieux à Erevan sans visite guidée en cliquant ici.

© 2018 route-de-la-soie.com | Tous droits résérvés

Go to desktop version