Noravank, Arménie

Le Monastère de Noravank (littéralement « nouveau monastère » en arménien) est une église admirable située en Arménie dans la gorge de la rivière d’Amaghou, près de la ville de Yeghegnadzor implantée dans la région de Vayots Dzor. Ce fabuleux site fait partie des destinations les plus touristiques d’Arménie.

noravank

Un tour à Noravank est remarquable pour son architecture unique, son importance historique et son cadre naturel.
L’ensemble de sa superficie est fortifié par un mur et le complexe monastique comprend deux églises, un gavit – une entrée, une chapelle et plusieurs khachkars (pierres à croix).

L’église principale se nomme Sourp Astvatsatsin, Sainte-Mère-de-Dieu. Elle est aussi appelée « Burtelashen » en l’honneur de son financeur, le Prince Burtel Orbélian. Avec ses décorations très minutieuses, c’est la partie la plus magnifique du monastère. C’est le chef-d’œuvre de l’architecte, sculpteur et miniaturiste talentueux, Momik. Le premier des deux étages est à moitié sous terre. Les marches en pierre étroites sur la façade de l’église jouent un rôle important dans sa décoration car elles mènent au deuxième étage construit en forme de croix aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

La structure la plus ancienne du monastère est l’église Sourp Karapet, qui fut détruite par un tremblement de terre. Plus tard, le temple principal du monastère fut bâti sous l’ordre du Prince Liparit Orbélian. Le temple se caractérise par son ornementation décorative précise. Il y a de profondes niches abritant des khachkars à l’intérieur de l’église ainsi que des décorations rouge carmin au plafond. Le rouge carmin ou le « Vordan Karmir » joue un rôle important dans la culture arménienne.

La chapelle Sourp Grigor, avec son style architectural modéré, abrite la tombe du Prince Smbat Orbélian. Elle fut annexée plus tard à la partie nord du temple principal par l’architecte Siranes. La structure est entourée de khachkars et des images de pigeons sont sculptées sur les parois de ce temple ancien et spectaculaire.

La partie sud de l’ancien complexe abrite plusieurs khachkars magnifiquement sculptés avec des motifs raffinés. L’ensemble du complexe monastique comprend des chefs-d’œuvre du peintre miniaturiste Momik et de ses élèves. Ils sont considérés comme des pièces majestueuses représentatives de l’art sculptural de la période médiévale. Le style unique de Momik était révolutionnaire en ce temps-là. Il combina soigneusement des petits détails et des motifs traditionnels arméniens avec le style qu’il emprunta au Proche-Orient.

Un séjour dans ce site merveilleux vous récompensera d’un monastère splendide entouré en arrière-plan de falaises rougeâtres.

La partie principale de ce complexe monastique médiéval fut construite en majorité au XIIIème siècle grâce aux apports financiers de la famille Orbélian, les princes de Syounik. Noravank servit de résidence aux princes et plus tard aux évêques. C’était un centre religieux de la région historique de Syounik. Le monastère était aussi l’un des centres culturels et politiques les plus puissants et influents de l’Arménie médiévale.
Presque tout le complexe monastique fut endommagé par un tremblement de terre au XIXème siècle.

Pendant l’époque soviétique, quelques travaux de reconstruction furent menés en parallèle de fouilles archéologiques mais la totalité du site de Noravank ne fut rénovée et restaurée qu’en 2001.

Cette ancienne oasis située dans la Gorge d’Amaghou, deviendra certainement une expérience incroyable pour ceux qui cherchent de la culture, de l’architecture ancienne et des vues à couper le souffle sur les falaises pittoresques et les montagnes.

© 2018 route-de-la-soie.com | Tous droits résérvés

Go to desktop version