Samarcande, Ouzbékistan

Dans la partie fertile de la rivière Zarafshan se trouve l’une des plus vieilles cités historiques d’Asie, Samarcande – «la Rome de l’Est, le cœur du monde islamique de l’Est». Avec ces mots, la ville fut louée par les poètes. C’est une expérience historique et culturelle qui offre des aperçus inoubliables sur l’histoire et le présent de ce domaine.

samarcande

Samarcande est l’un des centres historiques et culturels les plus vieux du monde. Cette ancienne cité orientale se situe au cœur de l’Asie Centrale et fut connue sous le nom de Transoxiana ou Mā warāʼ an-Nahr. Avec ses 2750 ans d’histoire, elle est aussi vieille que Rome. Samarcande est le centre de la route commerciale la plus célèbre du monde. Son nom dérive de deux tribus «samar», fertile, et «kand», installation. C’était la capitale de la région historique de Sogd dont l’origine remonte à 329 avant J.-C. La ville fut conquise par Alexandre le Grand et devint plus tard la capitale des empires Samanides, Kara-Khanids, Timourides et Shaybanides d’Asie Centrale. La ville doit son apogée au conquérant Timour, aussi connu sous le nom de Tamerlan. Durant ses campagnes qui s’étendirent de l’Inde à l’Europe, le meilleur artisan et des artistes furent kidnappés et emmenés ici. Au XIVème siècle, ils créèrent les merveilles architecturales qui ont permis à Samarcande d’être connue au-delà de ses frontières. Même en ce temps-là, la culture et l’économie de la ville se développèrent. Au Xème siècle, Samarcande, au même titre que Boukhara, était le centre commercial le plus important. La plupart des lieux étaient dans les banlieues ou dans les rues, reliant les principaux marchés au marché central du centre-ville. De nombreux marchands de diverses nationalités, telles que kirghize, persane, indienne, juive, arabe, tatare, afghane et chinoise vivent encore à Samarcande et vous pourrez certainement les croiser dans les rues et places de la ville.

Samarcande devint rapidement la plaque tournante de la Route de la Soie, la route caravanière la plus importante qui reliait la Perse à la Chine. Ici se croisaient des biens et des cultures. Les premiers étaient expédiés de Perse et d’Inde jusqu’à la péninsule arabique et à Khiva.

Au cœur de la ville se trouve la place mondialement célèbre du Registan. C’est l’un des points forts de Samarcande. Elle est entourée par trois collèges islamiques, la Médersa ornée. Dans les cours intérieures vous pourrez découvrir les salles de classe et les dortoirs des étudiants. Registan est sans aucun doute l’une des places les plus impressionnantes du monde. En ce lieu, on a tout d’un coup l’impression d’être dans le conte de fée des Mille et Une Nuits.

De nos jours, avec ses beaux monuments historiques, cette cité est l’un des principaux centres culturels de la République d’Ouzbékistan. Samarcande est inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco grâce à ses chefs-d’œuvre architecturaux et archéologiques. La ville fut le lieu de naissance de nombreux chefs d’Etat, d’érudits et d’hommes d’église.

Deux des principales attractions de la ville sont : l’ancienne place forte des sciences et arts islamiques, les portails en porcelaine décorés de la nécropole célèbre de Chah-e-Zindeh, qui scintillent de bleus de soie, de turquoise et de vert, créant ainsi une nuée de couleurs.

L’une des plus anciennes attractions d’Asie Centrale est la Médersa d’Oulough Beg située à Samarcande. Elle représente une construction mature exceptionnelle et peut être considérée comme un modèle exemplaire d’une université islamique.

Samarcande est la ville où les contes de fée des Mille et Une Nuit commencent. Elle n’a en aucun cas perdu son charme originel. Ainsi, un voyage à Samarcande est indispensable et c’est le point d’intérêt de n’importe quel voyage en Asie Centrale. Si vous vous promenez une nuit dans Samarcande vous nagerez entre les rêves et la réalité.

© 2018 route-de-la-soie.com | Tous droits résérvés

Go to desktop version