Géorgie - Informations générales

Forme d'Etat: République de Géorgie
Indépendance: 9 avril 1991 
Hymne national: Tavisoup'léba («La Liberté»)
Capitale: Tbilissi (environ 1,1 million d'hab.) 
Langue officielle: Géorgien
Divisions administratives (mkhare) et républiques autonomes: Tbilissi, Mingrélie et Haute-Svanétie, Gourie, Racha-Lechkhumi et Kvemo Svaneti, Iméréthie, Samtskhe-Djavakheti, Shida Kartli, Mtskheta-Mtianeti, Kvemo Kartli, Kakhétie, République autonome d'Abkhazie, République autonome d'Adjarie
Superficie: 69 700 km²
Fuseau horaire: UTC+3 
Point culminant: Chkhara 5 200 m d'alt.
Population: environ 5 millions d'hab. 
Densité de population: environ 67 hab./km²
Religion: Orthodoxe
Monnaie nationale: Lari (GEL)
Constitution: août 1995 
Fête nationale: 26 mai 
Indicatif téléphonique: 00995 
Economie: Ressources minérales, industrie, agriculture 

Pays limitrophes:
Au nord: Russie
Au sud-est: Azerbaïdjan
Au sud: Arménie
Au sud-ouest: Turquie


INFORMATIONS UTILES

Passeport et visa:
Les citoyens de l'Union Européenne et de la Suisse n'ont pas besoin d'un visa pour entrer en Géorgie. Vous aurez besoin d'un passeport valable au moins 6 mois après la date prévue de retour de la Géorgie. Dans tout les cas, le séjour dans le pays ne doit pas dépasser 3 mois.

Douane:
La Géorgie a simplifiée les procédures douanières en libéralisant le régime commercial. Les réglementations douanières en Géorgie permettent l’importation de devises étrangères sans restrictions. Pourtant si les montants exportés équivalent à 2000 de dollars, il est recommandé de remplir une déclaration en douane pour éviter les problèmes au moment de quitter le pays. Il est autorisé de porter la monnaie nationale géorgienne n’excédant pas 25000 GEL. Il est permis d’importer 200 cigarettes, trois litres de vin, 10 litres de bière, des objets personnels ne dépassant 100 kg. Il est interdit d'apporter des armes et des explosifs, des narcotiques, des médicaments narcotiques, tous les éléments qui ont une valeur artistique et historique.

Argent:
L’unité monétaire géorgienne, le lari (GEL) a été introduite en 1995, sous le règne du président Edouard Chevardnadze. Il est divisé en 100 tetri. Actuellement sont en circulation les pièces de 1, 2, 5, 10, 20, 50 tetri, 1, 2 et 10 lari et des billets de 1, 2, 5, 10, 20, 50, 100, 200 GEL. En outre, la banque nationale de la Géorgie produit des pièces commémoratives et d'investissement de diverses confessions. En générales, les dépenses se font en liquide, pourtant les banques, les grands hôtels, les restaurants, les supermarchés acceptent également des cartes de crédit et des chèques de voyage. On peut changer la monnaie dans les banques et dans les bureaux de change. Il est conseillé aux voyageurs de ne pas changer trop d’argent à la fois faute de la fluctuation du cours du lari.
Cours de change actuel "http://www.oanda.com/lang/fr/"

Communication:
L’accès à l’Internet se développe rapidement en Géorgie. A Tbilissi, il existe plusieurs fournisseurs Internet fonctionnant par ADSL (via le fil de cuivre). Les cybercafés sont disponibles dans toutes les grandes villes (Tbilisi, Kutaisi, Batumi). Pour le voyageur ayant un ordinateur portable il est plus pratique d’acheter un modem 3G et se connecter aux fournisseurs locaux Geocell ou Beeline. Les communications téléphoniques subissent une modernisation rapide et en 2011 elles répondaient déjà aux normes internationales. On peut acquérir assez facilement une carte SIM en présentant le passeport. Il est possible de faire un appel international dans les postes automatiques qui fonctionnent en générale par des cartes d'appel. Dans les régions il y a des appareils téléphoniques qui fonctionnent avec de petites pièces. Il est plus facile d’effectuer des appels internationaux dans les postes centraux. La communication avec l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud est extrêmement difficile.

Climat:
A l'est, la zone montagneuse a un climat rude, tandis que l'Ouest bénéficie d'un climat subtropical humide, grâce à la mer Noire. Eviter les mois de décembre à février, durant lesquels le froid est glacial. Il est préférable de séjourner en Géorgie, entre avril et octobre (1 °C en janvier et 25 °C en juillet, à Tbilissi). Les soirées restant relativement fraîches, il faut prévoir des vêtements chauds.

Traditions et coutumes:
Cédez votre place aux vieilles personnes et aux femmes avec enfants dans les transports communs. Si vous souhaitez offrir un cadeau, les hommes apprécieront un couteau de qualité. Ils sont en effet grands amateurs d'armes blanches. Dans les lieux de culte, ayez une conduite respectueuse, entrez en silence et correctement vêtus.

Gastronomie:
L'art culinaire est l'un des éléments les plus importants de la culture géorgienne. Les repas suivent une cérémonie particulière. La tablée est dirigée par le "tamada" qui propose des toasts traditionnels durant tout le repas. On ne doit pas porter un toast avant que le maître de maison ne le fasse.
Les noisettes sont utilisées à toutes les sauces! Tout type de plat, accolé à satsivi, est servi avec une sauce parfumée aux herbes, à l'ail et aux noisettes. On les retrouve aussi dans les soupes et desserts.
Les repas commencent généralement par un assortiment de plats chauds et froids: abats grillés et épicés, salade de haricots et de noisettes (lobios), aubergine marinée, épinards épicés (pkhaliis), sans oublier les pickles et les viandes fumées (basturmas). Les Géorgiens sont amateurs du cochon rôti et du bœuf. Le poulet est rôti ou cuisiné en ragoût. Un des plats les plus courants est le chakhokhbili, un ragoût aromatisé aux herbes, tomates et paprika. Le vin géorgien est réputé. Enfin, les plus téméraires oseront le petit-déjeuner géorgien servi avec le khachi, une soupe avec des tripes, du pied de bœuf et beaucoup d'ail!

Fêtes:
1er janvier: Jour du nouvel An.
7 janvier: Noël Orthodoxe.
19 janvier: Epiphanie Orthodoxe.
26 mai: Fête de l'Indépendance.
28 août: Assomption de la Vierge à Mariamoba.
14 octobre: Svetitskhovloba (célébration de la cathédrale du centre de Mtskheta)
23 novembre: Fête de la Saint Georges.

Transports publics:
En raison de la vétusté des infrastructures et des moyens de transport, il n'est pas facile de se déplacer en Géorgie. Les lignes aériennes intérieures sont fermées. Le réseau ferroviaire est peu dense, en mauvais état, les trains sont lents et les réservations sont obligatoires. Il est déconseillé de voyager seul ou de nuit. Tbilissi est desservi par des bus, des trolleybus et un métro, mais il est plus pratique de se déplacer en voiture.

Santé:
La vaccination préventive n’est recommandée que pour les séjours dans des régions isolées (trekking, safari, randonnée etc.) et en cas de contacts avec des animaux. Dans tous les cas, il est conseillé de surveiller attentivement les enfants afin qu’ils ne s’approchent pas d’animaux inconnus et de faire vacciner les animaux de compagnie. Certains chiens errants sont porteurs de la rage. Il est préférable de boire de l'eau en bouteille et de peler fruits et légumes (risques de diphtérie).

Sécurité:
La situation en Ossétie du sud est tendue. Il est formellement déconseillé de se rendre à proximité de la zone de conflit autour de l'Ossétie (Tskhinvali, Gori, Stepantsminda, Gudauri, Ananuri) ainsi qu'en Abkhazie.
Shopping:
A Tbilissi on peut trouver beaucoup de magasins de souvenirs à l’avenue Rustaveli et à la rue Shardeni, ainsi que dans les alentours de Dry Bridge afin d’apporter une parcelle de la richesse culturelle de la Géorgie. Les souvenirs géorgiens les plus typiques sont les chapeaux géorgiens, Svab, Khevsureti, Papakhi avec des ornements multicolores, des cornes à boire, préparés des cornes à taureaux et utilisés pour boire du vin, des épées (khandjalis) et une grande diversité des boucles d’oreille, des bracelets, des bagues, des colliers multicolores.

Numéros de téléphone utiles:
Pompiers: 01
Police: 022
Service médical d'urgence: 03 009 901
Numéro de l'opérateur téléphonique: 110110
Service de renseignements: 09
Information de l'aéroport: 995 32 310 341

Bibliographie:
Guides
- Géorgie. Coll. Country Guide. Ed. Le Petit Futé, 2005-2006.
Livres
- La prose géorgienne des origines à nos jours, de Gaston Bouatchidzé. Ed. L'Esprit des Péninsules.
- Le tiroir au papillon, d'Elena Botchorichvili. Ed. Boréal.
- Le chevalier à la peau de tigre, de Chota Roustavéli. Ed. Gallimard.
- Impressions de voyage. Le Caucase, d'Alexandre Dumas. Ed. Françoise Bourin.

© 2018 route-de-la-soie.com | Tous droits résérvés

Go to desktop version